Mobilisation contre la ZAC des Hauts Banquets

Les travaux d’aménagement de la ZAC des Hauts Banquets ont commencé. Le tribunal administratif de Nîmes a rejeté notre recours. Mais la mobilisation contre la ZAC des Hauts Banquets continue, plus que jamais : les tractages ont commencé, la rencontre des riverains aussi et la pression sur les élus s’intensifie. A un peu plus d’un mois de l’annonce de l’arrivée de « RAJAMAZON » sur les terres cavaillonnaises , nous voulons faire de ce dernier mois de l’année, le mois de l’information au grand public … et aux élus !! 

C’est toute une logique productiviste qui est à l’œuvre : produire plus, transporter plus, consommer plus… en portant atteinte à l’eau, aux sols, à l’air, à la biodiversité et à la qualité de vie des habitants. L’augmentation du risque et de l’intensité des inondations pour la ville de Cavaillon, en aval de la ZAC, est considérable.

Dans cette logique écocide, d’autres projets sont en cours d’élaboration au-delà de la ZAC des Hauts Banquets. C’est pourquoi il est essentiel d’informer la population et d’élargir maintenant l’opposition à cette logique destructrice et totalement inadaptée face aux dérèglement climatique et à l’effondrement de la biodiversité.

Les associations locales, réunies dans le collectif Sauvons nos terres 84, sont pleinement investies dans cette lutte, mais cette mobilisation doit être amplifiée, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés.

Comment participer ?

  • Des distributions de tracts sont prévues, vous pouvez rejoindre une équipe de tractage aux dates et lieux ci-dessous :
DatesHeuresLieux
Lundi 5 décembre9hMarché de Cavaillon
Jeudi 8 décembre16h45MIN de Cavaillon
Vendredi 9 décembre17hMarché de Noël Cavaillon
Dimanche 11 décembreà préciserEcotrail de Cavaillon (lieu à préciser)
Lundi 12 décembre9hMarché de Cavaillon
Dimanche 19 décembre16hMarché de Noël Cheval-Banc (Canebière)
Lundi 19 décembre9hMarché de Cavaillon
  • Deux manifestations sont organisées (plus de détails ultérieurement) :

Jeudi 8 décembre 16h45 au MIN de Cavaillon lors du Conseil Communautaire LMV

Dimanche 11 décembre vers 11h devant Mairie de Cavaillon, pour l’arrivée de l’écotrail de Cavaillon (1000 participants)

Mobilisation contre la ZAC des Hauts-Banquets

Mardi 18 octobre, le recours du collectif Sauvons nos terres 84 était examiné au Tribunal administratif de Nîmes.

Des membres du collectif ainsi que d’autres associations locales dont Nimesentransition et la Confédération paysanne étaient présents.

Quelques précisions et rectificatifs :

– La rapporteure publique n’a pas rejeté le recours car elle n’en a pas la capacité juridique. Elle a invalidé les arguments présentés par deux avocats : celui présent des associations et celui absent du particulier qui refuse la perspective de l’expropriation.

– L’article ne mentionne pas ce recours d’un particulier. Cette Déclaration d’Utilité Publique est en effet aussi contestée par un propriétaire menacé d’expropriation.

– Le délibéré sera rendu début novembre après que des précisions soient apportées sur différents points (l’impact sur laqualité de l’air qui sera fortement dégradé, une question portée sur un terrain non encore acquis par LMV, le bilan carbone de la ZAC,..)

Pour rappel, l’objectif « Zéro artificialisation nette » des sols est un objectif du gouvernement lui-même. On peut lire sur le site https://www.ecologie.gouv.fr/ :

« L’artificialisation des sols […] est aujourd’hui l’une des causes premières du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. Le gouvernement souhaite protéger ces espaces naturels, en instaurant l’objectif de “zéro artificialisation nette” prévu par le Plan Biodiversité, et travailler avec les collectivités pour repenser l’aménagement urbain et réduire efficacement l’artificialisation des sols. »

Pourquoi refuser l’artificialisation des sols ?

Réponse sur le site du Ministère de l’écologie :

L’artificialisation des sols, c’est :

👉 l’accélération de la perte de biodiversité

👉 l’augmentation du réchauffement climatique : un sol artificialisé n’absorbe plus le CO2

👉 l’amplification des risques d’inondations : par définition un sol imperméabilisé n’absorbe pas l’eau de pluie

👉 la réduction de la capacité des terres agricoles à nous nourrir : l’artificialisation entraîne une perte de productivité agricole et limite la production alimentaire de nos territoires

👉 l’accroissement des dépenses liées aux réseaux : pour le rendre accessible et fonctionnel, un terrain artificialisé demande en outre beaucoup d’entretien et d’efforts d’aménagement (routes, électricité, assainissement) qui sont couteuses et viennent souvent ajouter d’autre nuisance à la biodiversité (nuisance sonores, pollution lumineuse, pollution de l’air et de l’eau)

👉 l’amplification de la fracture territoriale : l’étalement urbain et la construction en périphérie des villes renforce également la fracture sociale déjà présente en reléguant notamment une partie des habitants à l’écart du centre-ville, provoquant sa désertification et la dévalorisation des petits commerces

D’autres arguments sont-ils vraiment nécessaires pour convaincre de l’ineptie de tels projets, à l’heure actuelle ?

Vélorution du 06 juin 2021 Sauvons nos terres 84 et Avec

Merci au collectif Sauvons nos terres84  d’avoir organisé cette vélorution, en musique sur des airs de chansons françaises et de samba,  déambulation un dimanche tranquille.

Un arrêt devant la mairie, symbole de la démocratie, le cortège n’a croisé personne

Merci aux participants pour leur bonne humeur et les échanges fructueux.
Ce fût une matinée riche de rencontres et de beaucoup d’informations.

Une visite sur le site où la nature reprend petit à petit ses droits, où des espèces végétales, animales, certaines protégées recolonisent le milieux.

Un projet d’artificialisation sur des terres irriguées de haute valeur agronomique. des poids lourds supplémentaires, qui génèreront encore plus de pollution de l’air dans un avenir proche, à l’heure du plan air et climat du SCOT, cela fait désordre.
Pic d’ozone annoncé pour le 15 juin 2021 !!

VIDEO SNT 84 vélorution 06-06-2021

RAPPORT & CONCLUSIONS Enquête publique chemin de la Voguette Cavaillon

 

L’association AVEC ne peut que se réjouir de l’avis défavorable  émis par madame la commissaire enquêteur. Il est en effet très rare que des commissaires enquêteurs émettent un avis défavorable à une enquête publique (3 à 4% des enquêtes).  Nous saluons cet avis et ce rapport très bien argumenté rédigé avec un professionnalisme incontestable.

Nous avons conscience que ce n’est pas pour autant que ce projet de Zac ne se fera pas.

Cependant dans ses conclusions , la commissaire enquêteur recommande à Monsieur Daudet, Maire de Cavaillon, de :

  • constituer une commission extra-municipale représentative des riverains, afin de lever les oppositions relatives à la circulation,
  • faire l’expertise nécessaire pour éclaircir la situation juridique du chemin supprimé, voire du chemin de la Voguette, selon le cas,
  • constituer une commission extra-communautaire afin de prendre en compte les observations ou propositions du Public dans l’évolution du projet Natura’Lub.

Le collectif Sauvons nos terres 84, dont fait partie l’association Avec, souhaite toujours participer au débat, ayant déjà manifesté dans  plusieurs courriers au maire et ^résident de l’agglomération LMV sa volonté de dialoguer et de proposer. Malheureusement les courriers sont restés sans réponse.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire le rapport (lien ci-dessous) complet fort intéressant. Vous pourrez comprendre que la forte mobilisation des citoyens avec des contributions défavorables a lourdement pesé.

Rapport et Conclusions de la commissaire enquêteur

Votre avis compte : arguments pour la consultation publique sur la Zac des Hauts Banquets Cavaillon

Votre avis compte pour l’avenir de notre territoire.

La consultation publique sur la Zac des Hauts Banquets organisée par l’agglomération Luberon Monts de Vaucluse se termine le 19 novembre 2020 à 17h.

Pour vous exprimer, vous pouvez consulter le dossier complet via le site internet de la LMV ou au siège social de la LMV : http://www.luberonmontsdevaucluse.fr/agglomeration/participation-du-public-par-voie-electronique

Si vous deviez sélectionner un document parmi l’ensemble, nous vous conseillons d’être attentifs au doc 13 qui reprend les recommandations que fait la Mission Régionale d’Autorité Environnementale (MRAE).

Le dossier complet étant très complexe, le collectif Sauvons nos terres 84 Cavaillon, vous propose, au travers du lien  ci-dessous, des arguments qui vous aideront à rédiger votre avis.

2020 Arguments Zac des Hauts Banquets Cavaillon

Vous devrez l’adresser

-soit par e-mail à :  amenagement.zonessud@c-lmv.fr

-soit par écrit sur le registre au siège de la LMV : 315 Avenue Saint Baldou 84300 CAVAILLON, aux heures d’ouverture du public : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

Ces d’arguments révèlent les enjeux et impacts négatifs de ce projet tel qu’il est présenté par la LMV. Ceux ci vous permettront de mieux comprendre les documents présentés par la LMV.

Nous vous recommandons de ne pas copier littéralement le texte mais  de reformuler votre avis et noter vos observations selon vos convictions, vos intérêts.  Ce texte est un outil d’aide à la rédaction.

Si vous envoyez un avis par e-mail, nous vous demandons de bien vouloir nous en informer ou de nous mettre en copie de vos observations, à l’adresse suivante : snt84cavzac@gmail.com , ceci au cas où il y aurait un problème informatique. De même si vous avez des questions, besoin d’éclaircissements, n’hésitez pas à écrire à cette même adresse.

Bonne lecture, à vos claviers, à vos stylos, en espérant que vous serez nombreuses et nombreux.

Bien évidemment nous vous invitons à partager le plus largement possible cette page.

Pour le collectif Sauvons nos terres 84

 

Collectif Sauvons nos terres 84 réunion publique le 6 décembre 19 h à Cavaillon

Le collectif Sauvons nos terres 84 organise une réunion publique le 6 décembre de 19h-21h au restaurant Bio’s 131 cours Gambetta Cavaillon.

Il sera présenté le projet de la Zac des Hauts Banquets à Cavaillon suivi d’en débat et atelier de réflexion afin de construire un projet alternatif au projet proposé.

Le collectif vous attend nombreux et riches d’idées pour constuire ensemble un futur de la Zac des Hauts Banquets respecteuse de notre environnement, notre santé et notre alimentation.