2017 -09 Nouvelles de la planète

Bien sûr, il y a une marée noire en Grèce http://www.actunautique.com/2017/09/grece-maree-noire-d-1-5-km-suite-au-naufrage-d-un-petrolier-pres-d-athenes.html ,

 

Une fuite d’effluents nocifs en Bretagne, merci l’usine Lactalis http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/29/97001-20170829FILWWW00186-des-poissons-morts-a

 

 

Et des monceaux de déchets électroniques à Hong Kong http://www.liberation.fr/planete/2017/09/10/hongkong-ploie-sous-les-dechets-electroniques_1595337.

Ce n’est là qu’une infime partie des pollutions et catastrophes subies par la Planète, et les dernières semaines, marquées par les ouragans Harvey et Irma et par une mousson dévastatrice en Asie, ont été bien pires.

 

 Au-delà des accidents et incidents aussi quotidiens que désespérants, on peut aussi s’interroger sur d’autres phénomènes qui affectent la planète. Ainsi, dans les zones désertées par l’homme, on voit les animaux revenir en force, explique Elise Costa dans Slate http://www.slate.fr/story/151256/les-parcs-involontaires. Les meilleurs exemples de ces « parcs involontaires »: Tchernobyl ou encore la zone démilitarisée entre les deux Corée. Évidemment, note la journaliste, les animaux prospèrent dans ces (bizarres) havres de paix, mais les radiations ou les mines peuvent aussi les tuer…. Mais cela démontre comment la présence humaine impacte la planète et ses autres occupants.

Il faut aller plus loin dans la réflexion : Dans le Monde, Stéphane Foucart  s’interroge : « la destruction de l’environnement est-elle une condition de la croissance ? »(http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/09/16/la-destruction-de-l-environnement-est-elle-une-condition-de-la-croissance_5186660_3232.html). Deux économistes italiens le démontrent… S’ils ont raison, ajoute Stéphane Foucart, « le fait de se diriger vers un monde progressivement invivable pourrait ne jamais être signalé à nos responsables politiques par une chute de la croissance »… De quoi nous amener « droit sur l’orage ».

 On peut se consoler de cette vision très noire en consultant le site de Ferme du Bec –Hellouin, en Normandie, (le royaume de la permaculture http://reporterre.net/La-permaculture-est-une-voie-d-avenir-pour-les-pays-du-Sud). On vient de très loin apprendre les méthodes de la permaculture  y sont mises en œuvre.

Initiative « mobilités » PACA

Initiative « mobilités »

lundi 18 sept 2017 – PACA
AVEC informe sur les évolutions des TRANSPORTS PACA

 

Le Président de Nos Transports PACA a besoin de notre mobilisation:
« Un certain nombre d’entre vous avez participé en septembre 2016 à l’action de communication qui avait permis le lancement de l’application « NOSTERPACA » devenue en 2017 « NOS TRANSPORTS PACA » (TER et autres modes …).
Pour faire connaître cette évolution, notre association va organiser une nouvelle diffusion de prospectus dans les gares ferroviaires mais aussi, puisque c’est désormais un outil multi modal, dans les gares routières.
Nous aurons donc besoin d’une présence encore plus importante que l’an dernier pour réussir cette action qui aura lieu durant « la semaine de la mobilité ».
Votre engagement sera précieux, notez d’ores et déjà cette date. Si vous êtes en mesure de nous préciser un lieu de distribution, retournez-nous ce courriel en complétant les informations demandées ci-dessous.
Et n’hésitez pas à transmettre cet appel dans vos réseaux, la problématique « mobilité » est une préoccupation partagée par beaucoup de nos concitoyens qui agissent dans des domaines variés (santé, emploi, réchauffement climatique …).
Nous vous remercions par avance.
Gilles MARCEL
Président NOSTERPACA »
http://nosterpaca.over-blog.com/

Visite des jardins partagés de Montfavet (84)

 Juin 2017- Visite des Jardins partagés de Montfavet

Des jardins partagés à visiter sur Montfavet. Jardins citoyens et de réinsertion situés à quelques kilomètres du centre ville, ils offrent des parcelles de 100 à 200 m² toutes délimitées par des barrières en bois et possédant un petit cabanon de terre crue (voir photo). Bel ouvrage paysager intégrant une   démarche globale de développement durable.

Jardins partagés Montfavet (Vaucluse)

Visite d’un verger en biodynamie

Mai 2017 – Visite d’un verger en biodynamie (pommiers en majorité reinettes)

Bernard Sarnette arboriculteur a reconverti son verger des Vignères (84) en bio il y a 20 ans.

Puis après 3 ans il a décidé de se passer de pyrètre (insecticide naturel), cuivre et soufre (autorisés en bio) et de cultiver son verger en biodynamie. Pendant 2-3 ans ce fût difficile mais il a tenu bon.

Maintenant il n’utilise que compost, fumier et « préparats » (produits de type homéopathique) débarrassés de tout produit toxique. Il faut bien sûr s’assurer que le fumier provient d’un élevage sans OGM.

C’est l’utilisation de phéromones (confusion sexuelle) et de tisanes (absinthe/prêle/ortie) qui élimine les carpocapses (vers qui attaquent les pommes). Il faut 500g de plantes pour 1ha traité et 750 l/ha .

A l’automne s’ajoute un traitement particulier à la silice broyée, ainsi qu’une pulvérisation de petit lait et d’argile (80l /ha). (3 passages)

Quand on demande à Bernard Sarnette les moments précis de ces pulvérisations il répond que c’est à la demande. Il perçoit quand son verger en a besoin. La biodynamie requiert chez le cultivateur  beaucoup de vigilance et de disponibilité.

Monsieur Jean Costa, contrôleur en biodynamie était présent à la visite et après un copieux pique-nique pris en commun il a répondu à nos questions et nous a donné de nombreuses informations sur les « préparats » utilisés en biodynamie et que l’on peut trouver dans les livres de Maria Thun (pionnière de la biodynamie).

Une journée conviviale et très intéressante.

pour en savoir plus  :http://www.itab.asso.fr/downloads/AlterAgri/aa125-dossier-biodynamie.pdf

1 9 10 11