CINE-DEBAT / LE CLIMAT L’AFFAIRE DE TOUS-25 NOVEMBRE CAVAILLON

Les inondations de l’Aude sont encore dans toutes les mémoires. Une étude, présentée début octobre par l’Institut de recherche pour le développement (IRD), fait clairement le lien, pour le bassin méditerranéen, entre le réchauffement climatique et l’intensité croissante des précipitations.

Mais que fait-on face au réchauffement climatique ? L’association Avec (L’écologie citoyenne en pays cavaillonnais) avait accueilli le 7 septembre le Tour Alternatiba, porté par des jeunes militants déterminés à informer et à agir face au réchauffement climatique. Le dimanche 2 septembre, pour préparer cet accueil, en collaboration avec le Cinéma de Cavaillon, le film Irrintzina avait été projeté pour présenter leurs actions.

Pour prolonger cette réflexion, l’association Avec, toujours avec le cinéma de Cavaillon nous invite à une soirée débat autour de cette question aujourd’hui centrale pour notre avenir, le dimanche 25 novembre, à 18 h 15, au cinéma  la Cigale.

Pour entamer la réflexion, nous verrons le film de Bonni Cohen et Jon Shenk : Une suite qui dérange, le temps de l’action. Ce film évoque le combat de l’ex vice-président des Etats-Unis Al Gore pour former, de par le monde, une armée de défenseurs du climat et exercer son influence sur la politique climatique internationale. Si ce film fait débat, même au sein des fervents défenseurs de l’action contre le réchauffement climatique, il a le mérite de s’adresser à un très large public, de montrer des initiatives encourageantes et de stimuler la réflexion sur l’immense tâche qui reste à accomplir.

Pour répondre ensuite aux questions de la salle, l’association Avec a invité deux intervenants particulièrement qualifiés : Vincent Moron, géographe climatologue, professeur à l’université d’Aix-Marseille, membre du CEREGE (Centre de Recherche et d’Enseignement de Géosciences de l’Environnement) et Fanny Langella, chef de la rédaction de PreventionWeb,  plateforme de gestion des connaissances sur la réduction des risques de catastrophe, gérée par les Nations Unies.

Pot de l’amitié pour terminer les échanges avec le soutien de :

Biocoop , Le Sarment, Lokki

1 2 3