LES ECOGESTES

Résultat de recherche d'images pour "mousseur de robinet"

L’association AVEC a participé à une réunion sur les ECOGESTES, proposée par le Magasin Bio le SARMENT à Cavaillon.

Vous trouverez au travers du lien ci dessous les principaux élements d’amélioration que chacun peut faire.

Bonne lecture

ECOGESTES

SAVE THE DATE 24 MARS A CAVAILLON

L’association AVEC vous invite à partager un après midi de découverte sur la thématique des oiseaux et leur action dans nos jardins.

La LPO PACA partenaire de cet évènement animera avec nous un atelier de démonstration de fabrication de nichoirs à mésange et vous guidera sur l’exposition « les oiseaux dans nos jardins ». Jean -Claude Martin de l’Inra d’Avignon présentera les solutions biologiques pour contrôler deux bioagresseurs (ravageurs) qui sévissent sur le pin et le buis engendrant de gros dégâts dans les jardins et les forêts.

Après vos prises de paroles nous terminerons cet après midi par un « petit grignotage »

Venez nous rejoindre , parlez en autour de vous, n’hésitez pas à aller consulter notre page Facebook,

A très bientôt

 

Visite de la ferme des Gavottes (plan d’Orgon) avec Terre de Liens

La ferme des Gavottes change de propriétaire, en effet Josette et Roland Chabas prennent une retraite bien méritée.

Cette exploitation de 16 ha conduite en agriculture biologique produit des noix et de olives pour l’huile d’olive. Mais la démarche de production biologique va au-delà. En effet Roland s’est attaché à la création de ces vergers à mettre en place tout un écosystème favorisant la protection de ses végétaux et leur environnement.

 

 

 

 

On peut voir des vergers enherbés, des haies composites constituées de plusieurs essences qui apportent nourriture et habitat aux pollinisateurs et insectes utiles, on y voit, le laurier noble, le noisetier, l’aulne champêtre, le frêne, le grenadier, arbre de Judée, l’aulne Corse majestueux (photo) à la croissance rapide, le laurier tin, le cytise, le genévrier, le merisier, le forsythia, etc…

 

 

 

Au niveau cultural, les oliviers sont cultivés sur butte pour favoriser la prise d’eau et contrer les dégâts occasionnés par les campagnols (arrosage gravitaire par le canal de Provence). La taille douce (tous les 2 ans) et le savoir-faire de Roland procurent une production qui peut aller jusqu’à 1000 l d’huile d’olive, pour une oliveraie de 3.5 ha âgée de 15 ans.

Les noyers quant à eux fournissent jusqu’à 2 tonnes de noix quand l’année est favorable et que les ravageurs n’ont pas été très présents. Une belle production à venir car les arbres sont encore jeunes.

Voilà de quoi séduire Terre de Liens pour accompagner le projet d’Eric et Natacha jeunes maraîchers bretons qui souhaitent faire de l’agroforesterie sur ces terres.

 

Mais qui est et que fait Terre de Liens ?  Terre de Liens fait appel à l’épargne solidaire et organise des collectes pour le rachat d’exploitations, qui sont ensuite louées pour un bail de 25 ans aux jeunes agriculteurs. Le fonctionnement de Terre de Liens est basé sur le partage, le bénévolat et l’entraide. C’est le soutien de projets agri-ruraux.

 

 

La ferme des Gavottes s’inscrit dans un beau projet pour le maintien des terres agricoles riches et dont il reste encore des surfaces à exploiter. En effet 6.5 ha sont maintenus en friche herbacée (photo).

 

 

 

 

Longue vie à ce projet, belle réussite à Eric et Natacha et merci à Josette, Roland et Terre de Liens pour leur chaleureux accueil, le partage du savoir-faire, les belles rencontres que nous avons pu faire au cours de cette visite.

En plus le soleil était au rendez-vous ce qui ne gâche rien.

 

Alors si vous aussi souhaitez préserver l’agriculture n’hésitez pas à devenir actionnaire de Terre de Liens. Et faites pousser des fermes près de chez vous.

Pour en savoir plus : www.terredeliens.org

la ferme des Gavottes souscription

Visite des jardins partagés de Montfavet (84)

 Juin 2017- Visite des Jardins partagés de Montfavet

Des jardins partagés à visiter sur Montfavet. Jardins citoyens et de réinsertion situés à quelques kilomètres du centre ville, ils offrent des parcelles de 100 à 200 m² toutes délimitées par des barrières en bois et possédant un petit cabanon de terre crue (voir photo). Bel ouvrage paysager intégrant une   démarche globale de développement durable.

Jardins partagés Montfavet (Vaucluse)

Visite d’un verger en biodynamie

Mai 2017 – Visite d’un verger en biodynamie (pommiers en majorité reinettes)

Bernard Sarnette arboriculteur a reconverti son verger des Vignères (84) en bio il y a 20 ans.

Puis après 3 ans il a décidé de se passer de pyrètre (insecticide naturel), cuivre et soufre (autorisés en bio) et de cultiver son verger en biodynamie. Pendant 2-3 ans ce fût difficile mais il a tenu bon.

Maintenant il n’utilise que compost, fumier et « préparats » (produits de type homéopathique) débarrassés de tout produit toxique. Il faut bien sûr s’assurer que le fumier provient d’un élevage sans OGM.

C’est l’utilisation de phéromones (confusion sexuelle) et de tisanes (absinthe/prêle/ortie) qui élimine les carpocapses (vers qui attaquent les pommes). Il faut 500g de plantes pour 1ha traité et 750 l/ha .

A l’automne s’ajoute un traitement particulier à la silice broyée, ainsi qu’une pulvérisation de petit lait et d’argile (80l /ha). (3 passages)

Quand on demande à Bernard Sarnette les moments précis de ces pulvérisations il répond que c’est à la demande. Il perçoit quand son verger en a besoin. La biodynamie requiert chez le cultivateur  beaucoup de vigilance et de disponibilité.

Monsieur Jean Costa, contrôleur en biodynamie était présent à la visite et après un copieux pique-nique pris en commun il a répondu à nos questions et nous a donné de nombreuses informations sur les « préparats » utilisés en biodynamie et que l’on peut trouver dans les livres de Maria Thun (pionnière de la biodynamie).

Une journée conviviale et très intéressante.

pour en savoir plus  :http://www.itab.asso.fr/downloads/AlterAgri/aa125-dossier-biodynamie.pdf