le smartphone quel impact sur l’environnement?

Site à découvrir actualités et infos pour lycéens et collègiens

http://www.mtaterre.fr/dossiers

Développement durable, réchauffement planétaire, environnement, énergies renouvelables - M ta Terre, back to homepage

 

Un dossier mensuel sur une thématique donnée et des dossiers très didactiques et pédagogiques à consulter sur les thématiques suivantes:

  • Le développement durable
  • Les énergies
  • Les changements climatiques
  • Les déchets
  • L’alimentation durable
  • Les pollutions
  • Les villes durables

Bonne navigation

2017-10-22 Insectes, pesticides et pollution mortelle

En trente ans, 80% des insectes ou presque auraient disparu en Europe. C’est ce que suggère une étude internationale publiée par la revue PloSOne et reprise par la plupart des médias cette semaine. Sceptique ? Demandez-vous au bout de combien de kilomètres il fallait nettoyer son pare -brise voici vingt ans et aujourd’hui, et vous saurez que cette étude est dans le vrai

http://www.francetvinfo.fr/animaux/disparition-des-insectes-en-europe-un-declin-surprenant-par-son-ampleur-et-grave_2427131.html

Malgré ce constat, et le cri d’alarme des apiculteurs, qui estiment que les abeilles européennes sont au bord de l’extinction (http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/10/19/les-abeilles-sont-menacees-d-extinction-en-europe_5203274_3232.html), une nouvelle molécule, le sufoxaflor, a été autorisée (http://www.leparisien.fr/societe/abeilles-inquietude-apres-l-autorisation-de-deux-nouveaux-pesticides-20-10-2017-7344723.php)…

Heureusement, selon Reporterre, Nicolas Hulot et Stéphane Travert veulent revoir cette autorisation (https://reporterre.net/Hulot-et-Travert-veulent-revoir-l-autorisation-du-sulfoxaflor-pesticide-tueur-d)

 

Image associéeOuf ! cela nous réconfortera un peu avant de passer à l’autre horrible nouvelle de la semaine : selon the Lancet, la prestigieuse revue médicale, la pollution entrainerait chaque année neuf millions de morts dans le monde (http://www.lemonde.fr/pollution/article/2017/10/20/la-pollution-responsable-de-9-millions-de-morts-dans-le-monde-par-an_5203511_1652666.html).Cela représente un décès sur six, précise le journal de l’environnement… Ce sont naturellement les populations les plus pauvres qui pâtissent le plus de la pollution. Dans le genre, dans le Figaro, une autre étude montre que les pesticides favorisent l’apparition du Parkinson(http://sante.lefigaro.fr/article/les-pesticides-une-nouvelle-fois-mis-en-cause-dans-la-maladie-de-parkinson/).

Consolons –nous : 54 députés de la majorité ont publié une tribune dans le Monde pour demander l’interdiction du glyphosate. Alors que sa ré -autorisation est en discussion à Bruxelles, ces voix pourraient compter.

 

L’institut de l’abeille en voie de disparition, aidez le à survivre

https://www.change.org/p/itsap-institut-de-l-abeille-en-voie-de-disparition-the-french-honeybee-institute-threatened-of-extinction?recruiter=39468783&utm_source=share_sponsor_thank_you&utm_medium=facebook&utm_campaign=facebook_link

MONSANTO dans toute la presse

Résultat de recherche d'images pour "monsanto"Votre opinion n’est pas faite sur le glyphosate ? Vous pourrez vous informer en visonnant en postcast  sur Arte, en regardant « Le Roundup face à ses juges », qui relate la tenue du Tribunal International Monsanto en octobre 2016 à La Haye, et au-delà, comment le glyphosate est devenu omniprésent dans le monde. En attendant la décision de la Commission européenne, qui doit décider le 23 octobre si elle reconduit ou non pour dix ans l’autorisation du produit.

https://www.arte.tv/fr/videos/069081-000-A/le-roundup-face-a-ses-juges/

 

Le glyphosate est commercialisé par l'entreprise Monsanto, sous la marque "Roundup"

 

 

Sauvez le “Round up”

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/18/glyphosate-monsanto-tente-une-derniere-man-uvre-pour-sauver-le-roundup_5202606_3244.html?xtmc=stephane_foucart&xtcr=2

Le vote européen sur le glyphosate, un test majeur pour Nicolas Hulot

http://www.lejdd.fr/politique/le-vote-europeen-sur-le-glyphosate-un-test-majeur-pour-nicolas-hulot-3464984

 

Résultat de recherche d'images pour "eolienne mer"Débarrassée ou non des herbicides, la France pourrait en tout cas progresser dans le domaine de l’énergie éolienne grâce à une première éolienne flottante française installée au Croisic pour essai (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/13/avec-une-premiere-turbine-au-croisic-la-filiere-francaise-de-l-eolien-flottant-se-jette-a-l-eau_5200405_3244.html).

Ce dispositif n’a que des avantages puisqu’il produit davantage en raison des vents plus forts et plus fréquents en pleine mer. En outre, il évite les conflits avec les voisins des éoliennes, rarement d’accord pour en accueillir une près de chez eux…  Et puis, peut-être pourra- t’on respirer à Paris (et peut être dans d’autres grandes villes) en 2030, lorsque les voitures à essence y seront bannies ? A noter que parfois, ce sont les grandes villes ou les régions qui prennent les initiatives, alors que les gouvernements ont plus de difficultés à trancher.

01 octobre 2017

Résultat de recherche d'images pour "glyphosate"

Un sujet épineux !!To be or not to be? Nicolas Hulot, et avec lui tout le gouvernement, est confronté au douloureux questionnement shaekespearien. En cause le renouvellement de la licence du glyphosate, pesticide le plus utilisé, et considéré comme cancérogène probable par l’OMS… Pour François de Rugy, président de l’Assemblée nationale, une interdiction du jour au lendemain serait irresponsable. (http://www.liberation.fr/france/2017/10/01/glyphosate-une-interdiction-du-jour-au-lendemain-serait-irresponsable-pour-rugy_1600165).

La France a souligné, à Bruxelles, qu’elle s’opposait à un renouvellement pour dix ans, se laissant la possibilité d’accepter une autorisation pour une période plus courte. Mais l’incertitude pèse toujours au niveau européen. (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/l-incertitude-pese-toujours-sur-le-sort-du-glyphosate-dans-l-ue_116968). Les autres pays sont encore trop divisés, malgré le fait que le rapport préliminaire contienne de nombreux « copier-coller » des documents de Monsanto, pour qu’une décision soit prise cette semaine. Les représentants des agriculteurs, notamment la FNSEA, s’inquiètent d’une possible interdiction… Tandis que les agriculteurs du réseau Dephy, qui ont pour objectif de réduire de 50% leurs intrants, estiment que la molécule est « comme les antibiotiques », le mieux est de s’en passer, sauf lorsqu’on ne peut pas faire autrement, rapporte le Monde. (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/25/cinq-questions-sur-la-bataille-autour-du-glyphosate_5191035_3244.html).

 

Image associée La commission européenne a un autre dossier sensible à examiner : celui des perturbateurs endocriniens. Or le parlement européen s’oppose sur ce sujet à la Commission (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/28/perturbateurs-endocriniens-les-eurodeputes-s-opposent-a-la-proposition-de-la-commission_5192974_3244.html), estimant que les critères d’identification de ces substances étaient insuffisants… Dans le même temps, une étude de l’Inserm montre que l’une de ces substances, les phtalates, perturbent le comportement des petits  garçons (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/30/les-phtalates-interferent-sur-le-comportement-des-petits-garcons_5193916_3244.html). De quoi susciter la réflexion à Bruxelles ?

 

Résultat de recherche d'images pour "agriculture biologique"Si le gouvernement français a adopté une position en demi-teinte sur le glyphosate, il a une position plus tranchée sur les aides aux agriculteurs bio. Les subventions de l’état pour les aides au maintien des agriculteurs bio seront en effet arrêtées en 2018. Ces aides relaient les aides à la conversion. Et elles sont victimes de leur succès. (https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030598538690-bio-mort-programmee-pour-les-aides-au-maintien-2116155.php).

C’est que les reconversions s’accélèrent… Mais les aides de l’état conditionnent les aides européennes, si bien que la fin des premières signifie la mort des secondes. L’état renvoie vers les régions, et promet de recentrer les aides vers les premières années d’exploitation bio. Et souligne que le succès du bio auprès des consommateurs (+20% en 2016) devrait suffire à aider les exploitants

 

Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions.
L’association Fermes d’avenir fonde son projet alternatif sur la multiplication des petites fermes. Mouvement à la communication efficace, il suscite beaucoup d’intérêt mais aussi la discussion. Son nouveau projet ? Exploiter une ferme de 60 hectares en permaculture.https://reporterre.net/Fermes-d-avenir-des-petites-fermes-aux-grandes-ambitions

 

Expo universelle 2025 : un discours vert pour étaler du béton. Ce jeudi 28 septembre, la France va déposer sa candidature pour organiser l’Exposition universelle 2025 sur le plateau de Saclay (Essonne). Avec un slogan vert : « la connaissance à partager, la planète à protéger ». Mais, explique l’auteur de cette tribune, l’Exposition va accélérer la bétonnisation des terres agricoles. https://reporterre.net/Expo-universelle-2025-un-discours-vert-pour-etaler-du-beton

 

2017 -09 Nouvelles de la planète

Bien sûr, il y a une marée noire en Grèce http://www.actunautique.com/2017/09/grece-maree-noire-d-1-5-km-suite-au-naufrage-d-un-petrolier-pres-d-athenes.html ,

 

Une fuite d’effluents nocifs en Bretagne, merci l’usine Lactalis http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/29/97001-20170829FILWWW00186-des-poissons-morts-a

 

 

Et des monceaux de déchets électroniques à Hong Kong http://www.liberation.fr/planete/2017/09/10/hongkong-ploie-sous-les-dechets-electroniques_1595337.

Ce n’est là qu’une infime partie des pollutions et catastrophes subies par la Planète, et les dernières semaines, marquées par les ouragans Harvey et Irma et par une mousson dévastatrice en Asie, ont été bien pires.

 

 Au-delà des accidents et incidents aussi quotidiens que désespérants, on peut aussi s’interroger sur d’autres phénomènes qui affectent la planète. Ainsi, dans les zones désertées par l’homme, on voit les animaux revenir en force, explique Elise Costa dans Slate http://www.slate.fr/story/151256/les-parcs-involontaires. Les meilleurs exemples de ces « parcs involontaires »: Tchernobyl ou encore la zone démilitarisée entre les deux Corée. Évidemment, note la journaliste, les animaux prospèrent dans ces (bizarres) havres de paix, mais les radiations ou les mines peuvent aussi les tuer…. Mais cela démontre comment la présence humaine impacte la planète et ses autres occupants.

Il faut aller plus loin dans la réflexion : Dans le Monde, Stéphane Foucart  s’interroge : « la destruction de l’environnement est-elle une condition de la croissance ? »(http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/09/16/la-destruction-de-l-environnement-est-elle-une-condition-de-la-croissance_5186660_3232.html). Deux économistes italiens le démontrent… S’ils ont raison, ajoute Stéphane Foucart, « le fait de se diriger vers un monde progressivement invivable pourrait ne jamais être signalé à nos responsables politiques par une chute de la croissance »… De quoi nous amener « droit sur l’orage ».

 On peut se consoler de cette vision très noire en consultant le site de Ferme du Bec –Hellouin, en Normandie, (le royaume de la permaculture http://reporterre.net/La-permaculture-est-une-voie-d-avenir-pour-les-pays-du-Sud). On vient de très loin apprendre les méthodes de la permaculture  y sont mises en œuvre.