01 octobre 2017

Résultat de recherche d'images pour "glyphosate"

Un sujet épineux !!To be or not to be? Nicolas Hulot, et avec lui tout le gouvernement, est confronté au douloureux questionnement shaekespearien. En cause le renouvellement de la licence du glyphosate, pesticide le plus utilisé, et considéré comme cancérogène probable par l’OMS… Pour François de Rugy, président de l’Assemblée nationale, une interdiction du jour au lendemain serait irresponsable. (http://www.liberation.fr/france/2017/10/01/glyphosate-une-interdiction-du-jour-au-lendemain-serait-irresponsable-pour-rugy_1600165).

La France a souligné, à Bruxelles, qu’elle s’opposait à un renouvellement pour dix ans, se laissant la possibilité d’accepter une autorisation pour une période plus courte. Mais l’incertitude pèse toujours au niveau européen. (https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/l-incertitude-pese-toujours-sur-le-sort-du-glyphosate-dans-l-ue_116968). Les autres pays sont encore trop divisés, malgré le fait que le rapport préliminaire contienne de nombreux « copier-coller » des documents de Monsanto, pour qu’une décision soit prise cette semaine. Les représentants des agriculteurs, notamment la FNSEA, s’inquiètent d’une possible interdiction… Tandis que les agriculteurs du réseau Dephy, qui ont pour objectif de réduire de 50% leurs intrants, estiment que la molécule est « comme les antibiotiques », le mieux est de s’en passer, sauf lorsqu’on ne peut pas faire autrement, rapporte le Monde. (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/25/cinq-questions-sur-la-bataille-autour-du-glyphosate_5191035_3244.html).

 

Image associée La commission européenne a un autre dossier sensible à examiner : celui des perturbateurs endocriniens. Or le parlement européen s’oppose sur ce sujet à la Commission (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/28/perturbateurs-endocriniens-les-eurodeputes-s-opposent-a-la-proposition-de-la-commission_5192974_3244.html), estimant que les critères d’identification de ces substances étaient insuffisants… Dans le même temps, une étude de l’Inserm montre que l’une de ces substances, les phtalates, perturbent le comportement des petits  garçons (http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/09/30/les-phtalates-interferent-sur-le-comportement-des-petits-garcons_5193916_3244.html). De quoi susciter la réflexion à Bruxelles ?

 

Résultat de recherche d'images pour "agriculture biologique"Si le gouvernement français a adopté une position en demi-teinte sur le glyphosate, il a une position plus tranchée sur les aides aux agriculteurs bio. Les subventions de l’état pour les aides au maintien des agriculteurs bio seront en effet arrêtées en 2018. Ces aides relaient les aides à la conversion. Et elles sont victimes de leur succès. (https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030598538690-bio-mort-programmee-pour-les-aides-au-maintien-2116155.php).

C’est que les reconversions s’accélèrent… Mais les aides de l’état conditionnent les aides européennes, si bien que la fin des premières signifie la mort des secondes. L’état renvoie vers les régions, et promet de recentrer les aides vers les premières années d’exploitation bio. Et souligne que le succès du bio auprès des consommateurs (+20% en 2016) devrait suffire à aider les exploitants

 

Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions.
L’association Fermes d’avenir fonde son projet alternatif sur la multiplication des petites fermes. Mouvement à la communication efficace, il suscite beaucoup d’intérêt mais aussi la discussion. Son nouveau projet ? Exploiter une ferme de 60 hectares en permaculture.https://reporterre.net/Fermes-d-avenir-des-petites-fermes-aux-grandes-ambitions

 

Expo universelle 2025 : un discours vert pour étaler du béton. Ce jeudi 28 septembre, la France va déposer sa candidature pour organiser l’Exposition universelle 2025 sur le plateau de Saclay (Essonne). Avec un slogan vert : « la connaissance à partager, la planète à protéger ». Mais, explique l’auteur de cette tribune, l’Exposition va accélérer la bétonnisation des terres agricoles. https://reporterre.net/Expo-universelle-2025-un-discours-vert-pour-etaler-du-beton

 

Semaine jeunesse citoyenne au lycée Isamel Dauphin Cavaillon

Du 28-09-2017 au 06-10-2017 au Lycée Ismael Dauphin

AVEC a participé le 29/09 à cette belle initiative de sensibilisation de la jeunesse aux sujets actuels de société. AVEC parlera d’environnement (eau, migrations peut être..)

SJC Cavaillon PROGRAMME

L’ intervention de AVEC au lycée s’est très bien déroulée  devant une classe attentive et intéressée qui n’a pas hésité à participer.
Les intervenants ont centré leur discours sur les actions locales. En partant de la création de l’annuaire qu’AVEC est en train de réaliser, voulant mettre en lien le réseau des associations à vocation écologique, citoyenne, environnementale, ils ont présenté l’Amap de Cavaillon, l’APTE, les jardins partagés de Cheval Blanc, Le Village, etc…Ils ont réalisé un petit sondage quant au moyen de transport  qu’utilisaient les lycéens pour venir au lycée. Un des intervenants à évoqué les problèmes de l’eau et leur a demandé quels étaient les moyens de l’économiser. L’autre intervenante de AVEC a raconté l’histoire du Colibri en leur disant que c’était cela l’éco-citoyenneté: chacun peut faire sa part , même modeste. En guise de conclusion, certains élèves ont demandé l’annuaire avant de repartir.

L’association remercie les membres de AVEC pour cette participation

 

Visite des jardins partagés de Montfavet (84)

 Juin 2017- Visite des Jardins partagés de Montfavet

Des jardins partagés à visiter sur Montfavet. Jardins citoyens et de réinsertion situés à quelques kilomètres du centre ville, ils offrent des parcelles de 100 à 200 m² toutes délimitées par des barrières en bois et possédant un petit cabanon de terre crue (voir photo). Bel ouvrage paysager intégrant une   démarche globale de développement durable.

Jardins partagés Montfavet (Vaucluse)

1 2 3